Un week-end en Angleterre

Pas facile de se lever un samedi matin à 4h pour prendre le bus à la gare de Meaux en direction de Charles de Gaulle.
Les traits étaient tirés, les yeux encore ensommeillés, mais sur les visages se lisait le plaisir de se retrouver pour un moment vraiment pas comme les autres. 
Nous savions que nous allions vivre une belle aventure.

Arrivés à CDG nous avons dû patienter pour l’enregistrement des bagages et c’est d’un bon pas que nous avons été contraints de rejoindre la porte d’embarquement. 
Hors de question de manquer l’avion, nous aurions pu courir derrière lui sur la piste si cela avait été nécessaire !!!

1h15 plus tard nous nous posions sur le sol de sa Majesté Elisabeth II. 
1h15 de vol, autant pour récupérer 2 voitures mais rien n’entamerait la bonne humeur du groupe…et puis un petit déjeuner pris entre temps avait calmé les appétits les plus féroces !

Le petit groupe se séparait alors momentanément car nous n’avions pas trouvé de minibus de location et avions dû nous résoudre à prendre 2 véhicules différents.
Après quelques frôlements de trottoirs, nos chauffeurs semblaient avoir pris en main leur bolide et s’être accoutumés à la conduite à gauche…semblaient seulement car ils nous réservaient quand même quelques petites frayeurs routières au cours des heures qui allaient suivre.

Après quelques kilomètres nous arrivions dans Londres. Paysage surprenant de verre et d’acier, mais aussi de pierres, de briques colorées…
Pas question de s’encombrer de nos voitures ! C’est avec un pass métro/bus en poche que nous avions décidé de parcourir les rues de Londres.
Big Ben, London Eye, Westminster Abbey, la Tate Gallery, Camden Town, Regent Street…le “tube” nous a mené vers tous ces endroits tout au long de la journée du samedi.

En fin de journée, fatigués, épuisés, harassés nous avons regagné Basildon et notre hôtel pour un bref instant de détente.
Après une rapide douche, nous avons rejoint nos amis du Kyu Shin Kan judo Club de Basildon.
Shayne (professeur de judo), Beck (son épouse), Bob (responsable du comité de jumelage de Basildon) nous avaient réservé une belle soirée : repas très sympathique et gargantuesque, ambiance pub (bar-billard, fléchettes…) et surtout beaucoup de gentillesse et d’amitié. Nous avions l’impression de nous connaitre depuis toujours. Malgré quelques difficultés de compréhension linguistique, les heures ont défilé plus vite que nous le souhaitions.
La journée avait été longue pour tous et c’est avec beaucoup de regrets que nous allions nous coucher pour quelques heures.

Au petit matin le soleil rayonnait sur Basildon. Les estomacs criaient famine et un somptueux petit déjeuner nous attendait au restaurant de l’hôtel.
Et certains d’entre nous devaient prendre des forces car le plus dur les attendaient !
Après tout nous étions aussi venus pour une compétition de judo !!!
Alain, Nicolas, Philippe, Cédric, Fabrice et Christophe étaient impatients de rencontrer leurs homologues britanniques.

Dans la grande salle du Eversley Leisure Centre de Basildon, les enfants attendaient sagement leur tour pour combattre, en regardant leurs petits camarades enchainer les techniques de judo apprises lors des entrainements.
Le fair play britannique n’est pas une légende ! Pas un mouvement d’humeur, pas un mot plus haut que l’autre, juste des encouragements, des sourires, des mains serrées, des accolades amicales… 
Et toujours la bonne humeur de notre ami Shayne !

Après les enfants c’était au tour des grands de combattre. L’un après l’autre nos représentants du CMJ Meaux ont été appelés pour combattre. Le hasard des catégories a voulu que certains se trouvent dans les mêmes poules, ainsi Fabrice combattrait contre Alain, Cédric contre Philippe…
Après de longues minutes à encourager les uns et les autres, à retenir notre souffle, à applaudir, les combats prenaient fin.
Alain, Nicolas et Philippe montaient sur la première marche du podium, Cédric, Fabrice et Christophe sur la 4ème, mais avec brio ! L’Union Jack flottait dans le ciel bleu de Londres, le drapeau tricolore flottait derrière nos valeureux judokas !

Les heures étaient passées beaucoup trop vite, impossible d’arrêter le temps malheureusement ! Nous aurions aimé prolonger ces instants de camaraderie mais il nous fallait déjà reprendre la route pour Gatwick, laisser nos belles automobiles rouges au parking, enregistrer nos bagages et surtout quitter le cœur serré nos amis de Basildon.

Comble de malchance, l’avion était retardé de plus de 30 minutes ! 30 minutes que nous aurions pu passer avec Shayne, Beck, Bob, et tous ceux qui nous avaient si gentiment accueillis ces dernières heures.

Vers 21h nous montions dans l’avion qui nous ramenait vers Paris. 
Fatigués ?: oui ! 
Heureux ? : oui ! 
Tristes ?: OUI aussi !
Plus un bruit dans l’avion, chacun pensait probablement à ce qu’il avait vécu ces dernières heures, à ces au revoir échangés trop vite, à la prochaine rencontre déjà programmée à Meaux fin mai, puis à la suivante en août et à toutes celles qui viendraient encore renforcer cette belle aventure.
Quant à moi, je me disais que nous avions sacrément bien fait, avec Sylvie la trésorière du club, en novembre denier, de participer à la réunion organisée par le Comité de Jumelage sur le thème du sport.
Ceux qui n’étaient pas là ce jour là, ne peuvent imaginer ce qu’ils ont loupé !!!
Ce week-end dans le ciel britannique, notre avion dessinait le grand A d’Amitié !

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *